AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mar 23 Mar - 3:08

Christina avait monté à la vitesse de l'éclair les marches qui la séparait de la salle sur demande. Elle avait le coeur qui battait à une vitesse ahurissante et elle se doutait que ce n'était pas seulement parce qu'elle venait de courir pour arriver plusieurs étages plus haut. Son chéri allait se rendre dans la grande salle comme prévu et prendre son souper en compagnie de John Navarra et des autres professeurs. Lorsqu'il serait enfin seul, il quitterait pour la chambre du professeur de défense contre les forces du mal, prendrait le strictement minimum avant de la rejoindre dans la salle sur demande.
La jeune Serdaigle transpirait à grosses gouttes alors qu'elle arrivait devant la tapisserie tant rechercher. Elle savait qu'elle faisait quelque chose d'interdit, mais elle sentait cette petite rébellion qui montait en elle, doucement. Elle passa rapidement devant la tapisserie, les yeux fermés, pensant très fort à un endroit ou elle pourrait être seul avec son petit copain, un endroit où l'on ne pourrait pas les déranger et qui serait très romantique. Peut-être aussi avec un douche pour qu'elle puisse se laver avant que celui-ci n'arrive !
Lorsqu'elle ouvrit les yeux, la porte de bois se détachait de reste du mur. Avec un sourire, elle entra dans la pièce qui était exactement comme elle le voulait. Elle se dirigea rapidement vers la douche, après avoir fermer la porte, et y entra, après avoir enlever ses vêtements. Alors qu'elle se lavait, elle commença à chanter doucement, n'entendant pas la porte qui venait tout juste de s'ouvrir.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mar 23 Mar - 15:11

Léo était remonté des cuisines et s'était dirigé vers la grande salle pour prendre son repas. Bien évidemment, Christina lui avait dit qu'elle préparerait un petit souper en haut, dans la salle sur demande, alors il n'allait pas vraiment manger. Juste faire acte de présence disons. Ca arrivait parfois aux élèves de ne pas venir manger parce qu'ils ne se sentaient pas très bien ou qu'ils étaient malades par exemple, mais si l'inspecteur académique le faisait, ça passerait beaucoup moins inaperçu.

Il s'était installé à la table des professeurs, à côté du directeur de Poudlard. Les plats étaient apparus comme par enchantement devant eux. Il se servit maigrement, et mangea très doucement, afin de ne pas remplir son estomac. Il n'allait certainement pas se goinfrer, bien que le repas paraisse exquis, alors qu'un repas l'attendait quelques étages plus haut, face à sa petite amie. De quoi aurait-il l'air s'il disait à Christina qu'il n'avait plus faim ?

Tu reprendras bien un peu de ragoût mon gamin, lui avait dit le Directeur de Poudlard.

"Oh non merci Monsieur Navarra, je me suis empiffré de chocolat en remontant dans ma chambre tout à l'heure, ça m'a coupé l'appétit."

Le Directeur de Poudlard lui sourit et n'insista pas, devant certainement le prendre pour un petit garçon qui ne mange pas tous ses légumes parce qu'il avait trop forcé sur les sucreries. Mais bon, il s'en fichait. Il attendit quelques minutes durant lesquelles il discuta avec les différents membres du personnel. S'il partait tout de suite, ça paraîtrait suspect. Il vit que le premier professeur se levait pour partir, suivi d'un deuxième. Il se dit que c'était le moment choisi pour partir. Il sourit à John et sortit de la grande salle.

Il se dirigea directement dans les étages, prenant garde à ce qu'il n'y ait bien personne qui le voit. Il prit le temps de monter dans sa chambre rapidement chercher quelques affaires pour ce soir, et se dirigea vers la salle sur demande, priant pour que la porte ne soit pas refermée, car sinon il ne savait pas à quoi ressemblait la salle, et Christina serait seule à l'intérieur. Fort heureusement, la porte était ouverte, et Léo entra en souriant.

Il n'y avait personne, Christina ne semblait pas dans la pièce. Ce ne fut qu'en s'approchant un peu plus qu'il entendit quelqu'un chanter doucement derrière une porte. En collant l'oreille à la porte, il entendit de l'eau couler. Nom d'une gargouille à plumes, Christina prenait sa douche. Il tapota doucement à la porte, et dit d'une voix assez forte pour qu'elle puisse l'entendre.

"Je suis arrivé ma chérie !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mar 23 Mar - 21:41

Christina appréciait la sensation de l'eau chaude sur son visage pendant qu'elle fredonnait doucement une chanson moldu qui avait bercer son enfance. Le problème était qu'elle ne connaissait pas les paroles, alors elle ne pouvait que faire de petit bruit qui suivait la mélodie. Elle avait eut la chance de trouver son gel pour le corps préféré, celui à l'odeur d'agrumes. Alors qu'elle tendait la main vers la bouteille, il lui sembla entendre le bruit d'une porte que l'on referme. Elle garda le silence, tentant d'entendre un autre bruit, mais rien. Elle haussa les épaules, croyant à une hallucination.
Alors qu'elle rinçait doucement le savon qui restait dans ses cheveux, la voix de Léo se fit entendre, arrêtant complètement la jeune fille dans son mouvement. Il était déjà là ! Il n'avait donc pas traîner dans la grande salle. La jeune fille rougit doucement, trouvant qu'elle était dans une situation délicate, bien qu'il n'oserait jamais entrer dans la salle de bain, elle s'en doutait. Elle termina de se rincer et ferma l'eau rapidement.
" J'arrive ! "
Christina sortit de la douche et regarda les vêtements de rechanges qu'elle avait demander en entrant dans la pièce, mais il n'y avait aucun trace de serviettes. Mal à l'aise, elle chercha partout autour d'elle quand soudain, elle se rappela qu'elle avait vu la serviette sur le sofa devant le feu. Elle rougit aussitôt avant de se diriger vers la prote en tremblant. Elle l'ouvrit doucement, au cas où Léo serait derrière, mais ce n'était pas le cas. Elle soupira doucement et laissa sortir sa tête mouillé pour le voir entrain d'observer la pièce. D'une petite voix timide, elle dit :
" Euh... Léo ! J'ai... euh... j'ai oublié la serviette sur le sofa. "
Son visage rougit aussitôt.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mar 23 Mar - 22:01

Lorsqu'il avait dit qu'il était enfin arrivé, Léo avait tout d'abord cru qu'elle ne répondrait pas tout de suite, étant en train de se laver sous la douche. Avec l'eau qui coulait, elle n'allait certainement pas entendre son appel. Mais contre toute attente, elle répondit immédiatement, disant d'une voix qui montrait sa hâte qu'elle arrivait. Léo eut un petit sourire et lui dit d'une voix joyeuse.

"Prends tout ton temps, je vais t'attendre sur le sofa !"

Il commença à s'en aller en direction du canapé dans le coin salon de la pièce, mais au bout de quelques secondes, une porte s'ouvrit légèrement et la tête de Christina apparut dans l'entrebâillement de celle-ci. Il se retourna et l'entendit dire qu'elle n'avait pas de serviette. Il se mit à rire et lui dit.

"Attends, je vais t'en chercher une..."

Il se gratta l'arrière de la tête et examina la pièce, en quête d'une serviette pour sécher le corps de déesse de la reine Christina. Il lui fit signe d'attendre et s'en alla de l'autre côté de la pièce, à un angle où la jeune fille ne pouvait pas le voir. Il trouva une longue serviette bleue et bronze, comme si Christina avait imaginé même la couleur de la serviette à l'effigie de sa maison.

"J'ai bien peur que tu doives te sécher toute nue devant le feu de bois...3

Il apparut devant elle avec la serviette, et il la lui tendit avec un grand sourire. Il s'autorisa à lui donner un baiser sur les lèvres et lui dit.

"Voilà, madame est servie ! Je vais t'attendre sur le canapé."

Il lui sourit et s'en alla en direction du canapé pour y prendre enfin place, les bras posés sur le haut du canapé, comme s'il attendait que Christina vienne s'asseoir à ses côtés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mar 23 Mar - 22:17

Christina se sentait vulnérable maintenant qu'elle était sortit de la douche, alors imaginez comment elle se sentait quand elle remarqua qu'elle n'avait pas de serviette avec elle pour pouvoir se sécher ? Elle avait tout d'abord cru qu'elle pourrait attendre patiemment de sécher un peu toute seule avant de prendre les vêtements et de les mettre, mais elle savait bien qu'elle devrait attendre pendant des heures avant d'être sécher convenablement. Elle avait donc piler sur son orgueil pour demander à Léo de lui trouver une serviette dans la grande pièce qu'elle avait imaginé.
Lorsqu'elle le lui avait demandé, Léo avait commencé à rire, la faisait rougir. Riait-il de son idiotie d'avoir oublier une chose si capitale lorsque l'on va se laver ? C'est vrai que personne n'oublie de prendre une chose aussi importante, sauf si l'on est seul ou que l'on est exhibitionniste, deux chose que la jeune Serdaigle n'était pas. Elle avait donc attendue patiemment que Léo trouve quelque chose pour la sécher, grelottant doucement pendant le peu de temps qu'il lui restait à attendre.
Léo avait quitter son angle de vu et la jeune fille cherchait à entendre ce qu'il pouvait bien faire. Elle referma doucement la porte, tentant de rechercher la chaleur qu'elle avait trouvé sous la douche, quand elle entendit Léo lui dire qu'elle allait devoir se sécher toute nue devant le feu de bois. Sentant ses joues picotés sous la gêne, elle ouvrit de nouveau la porte, se cachant derrière.
" Quoi ! tu es vraiment entrain de me dire que j'ai ou... "
Léo apparue alors devant elle, serviette à la main et la lui tendit. La jeune fille restait là, la bouche ouverte, suspendu dans sa phrase. Léo s'autorisa un baiser pendant que la jeune fille se serait plus contre la porte pour être certaine qu'il ne pouvait rien voir. Il lui dit alors qu'il allait l'entendre sur le canapé et la jeune fille lui lança un " Ok ! " très énergique avant de fermer la porte pour se sécher, ce qui ne prit que quelque minute. Étrangement, elle sentait encore le feu dans ses joues, feu qui ne voulait pas s'éteindre.
La jeune brunette termina bien vite de se sécher et remit les vêtements qu'elle avait imaginé en entrant dans la salle sur demande, des vêtements civiles comme Léo avait l'habitude de la voir. Elle entra silencieusement dans la pièce, profitant de l'effet de surprise pour regarder Léo qui fixait le feu dans l'âtre. Comme il pouvait être beau avec le reflet du feu qui caressait son visage. Elle contourna silencieusement le sofa de façon à ne pas être vu et enlaça Léo par derrière en embrassant son cou.
" Je ne t'ai pas trop manqué ? "

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mar 23 Mar - 22:43

Léo s'était mis à rire lors de la réaction de Christina. Elle ne semblait pas croire qu'elle avait oublié de penser à une serviette pour se sécher après sa douche. Elle n'avait pas eu le temps de finir sa phrase qu'il était arrivé avec la serviette dans les mains, la laissant bouche bée. Il remarqua qu'elle se resserrait un peu plus contre la porte pour être certaine qu'il n'aperçoive rien de son corps. De toute façon, Léo ne cherchait même pas à jeter un oeil, car il respectait vraiment beaucoup la jeune fille.

Léo attendit alors patiemment dans le canapé pendant quelques longues minutes, durant lesquelles la jeune fille se séchait avec la serviette fraichement apportée par son chéri. Il tapotait nerveusement ses doigts sur le canapé, comme pour montrer qu'il ne tenait pas en place à l'idée que Christina revienne le voir.

Elle finit par enfin sortir, après de longs instants où il contemplait le feu de bois crépitant dans l'âtre de la cheminée. Il se tourna vers elle et la regarda en souriant. Elle était tellement belle. Les cheveux encore un peu mouillés lui donnaient un air un peu sauvage encore plus irrésistible qu'auparavant. Elle lui demanda si elle lui avait manqué, et il lui répondit instinctivement.

"Oh oui, tu m'as trop manqué ! J'ai cru que tu ne te déciderais jamais à sortir de la salle de bains !"

Il la fit s'approcher et la serra dans ses bras, respirant le doux parfum d'agrumes qui se dégageait de ses cheveux. Avec un ton qui montrait son enivrement, il lui dit.

"Hmmm tu sens bon !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 0:31

Léo lui avoua à quel point elle lui avait manger et la jeune fille en fut fort touché. Il rajouta même qu'il commençait à croire qu'elle ne se déciderait jamais à sortir des toilettes et elle eut un petit rire. Elle aurait bien pu faire plus vite qu'elle ne l'avait fait, mais comme toute bonne femme qui est avec son chéri, elle avait voulu se faire désirer un peu, chose qui était très facile avec Léo. Mais bon, elle n'avait pas pu attendre plus longtemps non plus, être trop loin de Léo lui était insupportable, surtout après le moment magnifique qu'ils avaient eut tout les deux dans la cuisine.
" Et bien, disons que je voulais te faire patienter un peu. Et puis, c'est toujours plus agréable de se sentir aimer et désirer. "
Elle lui fit un petit sourire timide avant de venir prendre place au côté de son amoureux, alors qu'il lui disait qu'elle sentait bon, avec un timbre de voix qui fit trembler la jeune fille du plus profond d'elle même. Elle sentait le feu brûlant en elle, le même qu'elle avait ressenti lors de leur baiser dans la cuisine et qui était inexplicable pour elle. C'était quelque chose qu'elle ne connaissait pas. Elle lui fit un grand sourire, après son compliment, et déposa sa tête contre son épaule, une main sur son torse chaud.
" Oui... je sais ! "
Elle eut un petit rire avant de plonger son regard dans celui de Léo. Aussitôt, elle ressentit des picotements dans tout son corps et elle approcha instinctivement ses lèvres de celles de son chéri. Elles s'était quittés depuis trop longtemps et elles mourraient d'envie de retourner caresser celles de Léo. Toujours prise sous une emprise qu'elle ne connaissait pas, elle se mis à califourchon sur lui, embrassant avidement ses lèvres.
" Désolé, mais j'ai envie de retrouver la complicité que nous avions dans la cuisine. Maintenant que nous sommes seuls... "

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 0:49

Léo montra à Christina combien il était outré qu'elle l'ait fait attendre alors qu'elle aurait pu sortir bien avant. Bien évidemment, il était faussement outré, car jamais il ne pourrait en vouloir à la jeune fille pour si peu. Mais il avait envie de l'embêter un petit peu. Après tout, elle ne se gênait pas pour le niaiser de temps à autres, alors pourquoi se priver ?

"Tu es méchante avec moi, moi qui étais tout seul ici, loin de toi. Heureusement qu'il y avait ce feu de bois pour me réchauffer et me tenir compagnie, parce que j'aurais pu me sentir seul très longtemps."

Il lui fit un petit sourire pour lui montrer qu'il plaisantait et ne fut pas surpris de la réaction qu'elle eut lorsqu'il la complimenta sur sa douce et bonne odeur d'agrumes. Elle avait simplement approuvé en disant qu'elle le savait déjà, ce qui eut le don de faire rire le jeune homme. Il appuya son menton sur le haut de la tête de la jeune fille alors qu'elle s'était appuyée contre lui.

Christina décida de prendre les choses en main et de continuer ce qu'ils avaient commencé dans la cuisine une heure auparavant. Elle était remontée à califourchon sur lui, comme lorsqu'ils étaient chez Léo, et avait recommencé à l'embrasser avec passion, cette passion que le jeune homme aimait par dessus tout. Avec un sourire, il poursuivit ce baiser. Elle lui annonça qu'elle souhaitait reprendre les choses au point où ils les avaient laissées dans la cuisine, et ils pourraient en profiter maintenant qu'ils étaient seuls tous les deux. Il lui sourit et approuva d'un signe de tête sans détacher ses lèvres des siennes.

Le baiser était on ne peut plus passionné. Son coeur battait à la chamade, et il était certain qu'il en était de même pour Christina. Il commença à balader ses mains sur le corps de Christina, sentant encore sa peau légèrement humide suite à sa douche. Le contact de ses cheveux mouillés contre sa peau chaude lui donnait des frissons. Il arrêta ses mains sur les fesses de Christina, par dessus le pantalon bien sûr, en espérant qu'elle ne le repousse pas. Il ne voulait en aucun cas brusquer les choses, surtout qu'il n'imaginait pas plus qu'une simple série de baisers sensuels ce soir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 1:33

Christina avait un sourire pendu à ses lèvres pendant que Léo expliquait ses états d'âme et lui disait que le feu lui avait tenu compagnie pendant qu'elle n'était pas là. Il dit même qu'il aurait pu être seul très longtemps et la jeune Serdaigle fit une mine toute triste à son chéri.
" Et dire que j'aurais été la source de ce grand malheur. Imagine si je n'avais pas voulu te demander de m'apporter une serviette, je serais peut-être encore dans la salle de bain en ce moment même à attendre de sécher toute seule, grelottant dans ma pauvre nudité... Ah la la, comme la vie peut être cruelle avec les gens qui sont si gentils pour les autres. J'aurais été victime d'hypothermie... et je serais morte, laissant dans le deuil ma famille et l'homme que j'aime. C'est une fin bien triste tu ne trouves pas ? "
Christina fit mine d'essuyer une larme invisible avant de lui sourire de nouveau. Bien entendu, elle avait énormément exagérer ce qui aurait pu arriver si elle ne lui avait pas demandé de l'aide, mais c'était un peu pour entrer dans le jeu de son chéri qui jouait les martyres. Elle sourit donc pendant que Léo déposait son menton contre sa tête et la belle Serdaigle se mit à rêver de les voir, en ce moment. Comme ils devaient être mignons, blottie dans les bras l'un de l'autre.
Quand Christina lui avait dit qu'elle voulait revivre les moments qu'ils avaient passés tout les deux dans la cuisine, Léo acquiesça sans détacher ses lèvres de la jeune fille, quelque chose qui lui fit parcourir des frissons dans tout le corps. Elle avait l'impression par ce simple petite geste de sa part qu'il n'y avait rien de plus important que le baiser qu'ils échangeaient, pas même une parole affirmative. La seule chose importante, c'était l'amour qu'ils avaient l'un pour l'autre.
Léo eut un geste qui surpris la jeune fille pour la simple raison qu'un garçon ne lui avait jamais encore fait. Pendant leur baiser passionné, son chéri déposa ses mains sur son corps qu'il commença à caresser doucement, comme il lui arrivait de le faire à quelque occasion. Elle ressenti les battements du coeur de Léo contre main qui se trouvait toujours contre son torse et eut un petit sourire.
" Ton coeur bat vachement vite... "
À peine la phrase terminé qu'elle remis ses lèvres contre les siennes, mais revenons à nos Hippogriffes ! La chose qui avait tellement surprise Christina, c'était que les mains de son tendre s'était arrêté à ses fesses. Thomas avait déjà essayé de le faire, comme de lui faire des bisous à un endroit plus bas que le cou, mais jamais elle ne l'avait laissé faire, sûrement pas manque de confiance. Pourtant, elle ne dit rien lorsque Léo le fit, appréciant même la chaleur de ses mains sur la froideur de ses fesses.
Elle descendit doucement les bisous qu'elle faisait à son chéri vers son cou, comme elle avait découvert dans la cuisine qu'il adorait ce petit cadeau. Elle sourit et commença à embrasser tendrement le cou de son chéri, balayant ses mains sur son torse avant de faire une chose qui l'étonna elle même : elle passa ses mains sous le chandail de Léo.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 2:36

Léo regarda la jeune fille d'un air amusé tandis qu'elle jouait faussement la victime. Elle disait qu'elle serait morte d'hypothermie s'il n'était pas arrivé à temps. Léo eut une image dans sa tête. S'il était arrivé quelques minutes plus tard, Christina serait sortie de la pièce complètement nue pour chercher sa serviette dans le salon. Il serait tombé sur elle, sans le vouloir et surtout sans le savoir, même si entre nous, ça aurait était simplement le plaisir des yeux. Il chassa cette image de sa tête et dit à Christina.

"Oui ce serait une fin bien triste... En tout cas, à moi tu manquerais beaucoup. Mais je pense que si je n'étais pas arrivé, tu aurais pris ton courage à deux mains et aurait lancé un Accio sur la serviette pour la faire venir jusqu'à toi. Après tout, tu es une jeune fille très intelligente, et tu aurais certainement pensé à ça toute seule. Je ne t'apprends rien du tout en te disant ça."

Il fit un petit clin d'œil à la jeune fille. Il était étonné de sa propre improvisation, comme quoi elle n'était pas la seule à être douée là dedans. Mais Christina n'avait pas semblé penser à ce sortilège pourtant futile.

Christina lui fit remarquer que son coeur battait étonnement vite. A vrai dire, c'était rare qu'il batte aussi vite. Mais il ne voyait qu'une seule réponse à cette interrogation, et il devait le dire à sa petite amie.

"Oui, c'est toi qui me mets dans cet état là. Mon coeur ne bat que pour toi."


Les mains du jeune homme était toujours figées sur les fesses de Christina. Elle n'avait montré aucun signe de surprise ou alors d'outrage, ce qui montrait qu'elle était prête à le laisser faire. Il sourit à cette idée, tout en continuant de l'embrasser. Christina interrompit ce baiser pour en faire d'autres dans son cou, et Léo leva la tête vers le haut en fermant les yeux, comme pour lui donner un meilleur accès. Elle continuait de l'embrasser, et Léo fut surpris qu'elle passe ses mains en dessous de son chandail. Il ne dit rien, même s'il voulait demander à Christina si elle savait ce qu'elle faisait. Il passa cependant ses mains en dessous du chandail de la jeune fille, en lui caressant le dos et en l'attirant vers lui un peu plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 3:26

Christina resta bouche bée lorsque son chéri lui dit qu'elle aurait très bien pu utilisé un Accio pour faire voler la serviette jusqu'à elle. La jeune Serdaigle ne voulait pas l'avouer, mais elle n'avait pas du tout pensé à ce sortilège. C'était l'inconvénient qu'elle trouvait à être trop studieuse. Elle essayait toujours de penser plus compliqué alors qu'il y avait une solution très simple et facile à utilisé. Mais bon, il n'était pas question qu'elle laisse le dernier mot à son chéri et elle trouva rapidement de quoi lui dire.
" Oui, je sais très bien, mais tu n'aurais pas eut le plaisir de savoir et d'imaginer que j'étais toute nue derrière la porte. De plus, ma nudité ne dépendait que de toi."
La jeune fille rougit aussitôt de ses paroles, n'étant pas vraiment du genre à dire de telles choses d'ordinaire. Elle détourna la tête pour ne pas qu'il la voit aussi rouge qu'elle l'était, parce qu'elle devait battre des records en ce moment. Pour certaines filles, c'était complètement naturel de parler de sexe ou de chose comme ça, mais pour la jeune fille, c'était un terrain sur lequel elle ne s'était encore jamais aventurer. De toute façon, même les petites caresses, elle ne connaissait pas. Simplement le fait d'y penser la faisait rougir, alors que c'était des choses toute naturelle qu'elle devrait un jour expérimenter.
Lorsque Léo lui expliqua la raison pour laquelle son coeur battait aussi vite, la jeune fille sentit son propre coeur manquer un battement. C'était tellement mignon qu'elle ne trouvait pas les mots qui seraient assez fort pour démontrer comme elle se sentait. Elle caressa donc le visage de Léo avant de l'embrasser avec plus de fougue, façon de lui montrer subtilement que ce qu'il venait de lui dire lui faisait le plus grand des plaisirs !
Christina avait commencer à caresser la peau de son chéri, chose qu'elle n'avait encore jamais fait et qui la faisait rougir fortement. Elle l'avait sentit légèrement sursauter, comme s'il ne s'attendait pas à ce genre de geste venant d'elle. Il était vrai que la connaissant, ce n'était pas quelque chose dont on s'attendait d'elle, mais elle était certaine qu'elle et Léo, s'était fait pour durer... il fallait simplement qu'il y croit, lui aussi, de son côté. Elle frissonna lorsqu'elle sentit les mains de Léo qui quittait ses fesses pour monter doucement le long de son dos et il glissa à son tour ses doigts sous son chandail pour caresser la peau humide de son dos. Elle en eut la chair de poule et se redressa légèrement au même moment ou Léo la rapprochait de lui. Elle pouvait sentir son ventre contre le sien. Elle prit la tête de Léo entre ses mains et le força à la regarder. Elle était légèrement au dessus de lui, lui souriant.
" Léo... je ne sais pas ce qu'il se passe avec moi, mais je me sens bizarre. J'ai l'impression que tu es celui que j'attendais depuis toujours. "
Elle rougit doucement avant de baisser son visage vers le sien pour l'embrasser tendrement, encadrant leurs visages de ses cheveux légèrement mouillés.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 15:26

Léo voyait très bien qu'il avait cloué la jeune fille sur place en lui parlant du sortilège Accio. Cependant, il la vit mijoter une petite réponse à rétorquer à son petit ami. Elle lui répondit assez rapidement que si elle avait utilisé l'Accio, il n'aurait pas pu l'imaginer toute nue derrière la porte. Il n'avait pas besoin de ça pour l'imaginer, même si ce n'était pas forcément le cas présentement. Il lui dit avec un petit sourire.

"Ah bah oui, je n'avais pas vu ça de cet angle là !"

Sa phrase respirait le sarcasme, et il savait que Christina le remarquerait. Il n'était pas dupe et quoi qu'elle dise, il savait qu'il l'avait un peu cassée en lui parlant de l'Accio.

Léo se promit de dire des choses mignonnes plus souvent à sa petite amie, surtout si elle le remerciait de cette façon à chaque fois. Un baiser fougueux, ça ne se refusait pas. Il poursuivit ce baiser en y ajoutant lui aussi sa touche personnelle, jouant avec la langue de Christina tout en lui touchant les fesses tendrement.

Christina semblait un peu mal à l'aise de ce qu'elle faisait. Apparemment, tout ça était une première fois et elle ne l'avait même jamais fait avec Thomas. Il n'y avait qu'à voir comme elle rougissait de façon poussée alors que dans un couple, tout ça était parfaitement normal. Léo se promit de faire tout ce qu'il fallait pour ne plus que Christina se sente gênée face à genre de situation.

Il la sentit frissonner lorsqu'il avait mis ses mains en dessous de son chandail. Quelque chose lui disait qu'elle appréciait le geste. Elle s'arrêta au bout de quelques secondes, alors qu'ils étaient l'un en face de l'autre, plus collés que jamais. Christina venait de lui dire qu'elle se sentait bizarre et qu'elle avait l'impression qu'il était celui qu'elle attendait depuis toujours. Il la remercia d'un tendre baiser et lui dit à son tour.

"Je ne me suis jamais aussi senti bien en compagnie de quelqu'un, et je ne dis pas ça parce que tu es ma petite amie. Tu es la femme dont j'ai toujours rêvé, et je n'arrive toujours pas à croire que tu es à moi."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 15:58

Christina pouvait sentir le sarcasme de Léo aussi facilement qu'elle aurait trouvé la réponse à une solution facile. Disons aussi que le jeune homme avait fait exprès pour qu'elle le remarque et qu'elle ne pense pas à des choses qui ne sont peut-être pas vrai, allez savoir ! Comme elle ne savait pas quoi lui répondre, et qu'elle se doutait bien qu'il avait compris qu'elle n'avait jamais penser à un truc aussi simple que l'Accio, elle lui fit un petit sourire avant de se serrer contre lui, bien au chaud près de l'âtre et du feu qui y brûlait.
Léo répondit à son baiser d'une façon que la jeune fille ne put qu'apprécier. Elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'il devienne lui aussi très passionnée avec lui, et ce n'était sûrement pas notre jeune Serdaigle qui allait venir s'en plaindre ! Son chéri avait donc glisser sa langue dans sa bouche et avait commencer à jouer tendrement avec la sienne tout en lui caressant tendrement les fesses, chose que la jeune fille commençait à apprécier grandement, à son plus grand étonnement. Elle commença même à caresser le corps de Léo avec un peu plus... d'insistance !
Christina continuait de frissonner sous les caresses de Léo et s'entendit laisser sortir un long soupir dont elle ne connaissait pas l'origine. Elle était serrer contre le corps de Léo et sentait son propre coeur qui s'emballait de cette proximité qu'ils n'avaient jamais expérimenté auparavant. Elle embrassait le cou de Léo et s'était arrêté pour lui dire comment elle se sentait à ce moment. Elle se sentait obligé de lui dire comment il l'a faisait se sentir puisque c'était quelque chose de tellement nouveau et tellement bien pour elle. Elle ne fut donc pas surprise de le voir l'embrasser tendrement et mais elle garda la silence lorsque se fut son tour de parler.
Christina eut les larmes aux yeux lorsque Léo eut terminé. Il lui avait dit des choses qu'elle avait toujours rêver d'entendre et qu'à l'âge de seize ans, l'on imagine pas entendre avant très longtemps. Pourtant, Léo lui disait qu'il ne s'était jamais senti aussi bien en compagnie d'une fille et pas seulement parce qu'elle était sa petite amie. Un grand sourire vint fendre son visage alors qu'il rajoutait qu'elle était la femme dont il avait toujours rêver et qu'il n'arrivait toujours pas à s'imaginer qu'elle était à lui. Une larme de bonheur glissa sur sa joue alors qu'elle tenait la main de Léo dans la sienne. Étrangement, elle n'avait plus du tout faim...
" Euh... je... tu... je veux dire... wow ! "
La jeune fille se leva, comme pour reprendre sa respiration et être sûre qu'elle ne rêvait pas. Après un petit moment, elle vint s'asseoir aux côtés de Léo avant de prendre le col de son chandail et de le tirer vers elle, de façon à se qu'il se retrouve au dessus d'elle et elle commença à l'embrasser avant qu'elle ne change d'idée en remarquant ce qu'elle était entrain de faire. Elle avait laissé parler son coeur plutôt que sa raison. Entre deux baisers, elle soupira :
" Je t'aime Léo, plus que tout au monde et je sais que tu es le bon. "
Elle rougit aussitôt en replongeant sa bouche contre la sienne.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 20:41

Les mots de Léo semblèrent donner du baume au coeur de la jeune fille, car il voyait que ses yeux s'étaient humidifiés à la seconde même où il avait terminé sa phrase. Il sortait avec une fille très émotive et expressive. Lorsqu'elle était joyeuse, elle était prête à sauter sur place, quand elle était émue, les larmes lui coulaient toutes seules sur les joues, et bien d'autres exemples encore. Léo appréciait les bons sentiments que dégageaient cette jeune fille. Il s'agissait de quelque chose qui avait le don de le faire craquer.

Elle ne savait pas quoi dire et bafouillait. Léo ne rit pas, histoire de ne pas vexer Christina au cas où elle penserait qu'il se moquait d'elle, et resta sérieux tout en la regardant se lever, comme si elle souhaitait reprendre ses esprits. Il eut un petit sourire réconfortant à son adresse et resta assis en la regardant. Il venait de toucher un point sensible aux émotions fortes.

"C'est sincère, princesse."

Elle vînt reprendre place à ses côtés assez rapidement et se tourna vers lui. Il ne s'y attendait pas. Elle l'attrapa par le col et se coucha sur le sofa, le forçant à prendre place par dessus elle. Elle commença à l'embrasser de façon fougueuse. Décidément, elle se dégênait complètement ce soir, mais cela ne dérangeait en aucun cas le jeune argentin. Elle lui avoua qu'elle l'aimait plus que tout au monde et qu'il était le bon. Il eut un petit sourire gêné et lui répondit.

"Moi aussi je t'aime, Christina. Je sens que tu es la bonne aussi !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 21:23

Christina et Léo étaient maintenant allongés sur le sofa de la salle sur demande, s'embrassant comme jamais ils ne l'avaient fait. La jeune fille avait toujours raisonnée avec sa tête, réfléchissant à tout avant d'agir, mais maintenant elle voulait essayé de ne pas penser, de faire ce que son coeur lui disait, de l'écoute lui plutôt que ce que sa tête pouvait bien essayé de lui dire. C'était excitant pour la jeune fille de ne rien faire de ce qu'elle croyait juste et de seulement agir comme bon lui semblait de le faire. Elle qui s'était toujours réservé par le passé, elle pouvait bien laissé aller son fou une fois de temps en temps et elle avait décidé que se serait maintenant, en charmante compagnie, avec son petit copain. Il était maintenant temps d'oublier tout ce qui les entourait et de se concentrer simplement sur eux, comme s'ils étaient les dernières personnes sur Terre, comme si plus rien n'existait dans le monde en dehors d'eux.
Christina ne put qu'afficher un petit sourire lorsque Léo lui dit qu'il l'aimait et qu'il sentait aussi qu'elle était la bonne. Sa dernière affirmation venait donc confirmer ce qu'elle pensait : Il n'avait pas compris où elle voulait en venir. Bref, ce n'était pas grave, elle avait bien des moyens de lui faire comprendre ce qu'elle voulait réellement dire, sans avoir besoin d'user de la parole. Un simple geste, une indication d'une personne, et l'on pouvait comprendre tout de suite de quoi il parlait. Christina savait bien que malgré toute les paroles qu'elle pourrait trouver, jamais une seule ne serait bien interpréter par lui, puisqu'il ne pouvait pas du tout se douter de quoi elle était entrain de lui parler. Elle pouvait donc tout de suite oublier les paroles, il ne finirait jamais par comprendre quelque chose d'aussi simple. Elle qui avait pourtant cru que le simple fait de lui dire qu'il était le bon serait un moyen de faire allumer une petite lumière dans l'esprit de son chéri ! Elle s'était trompée ou Léo ne voulait pas admettre ce qu'il comprenait.
La jeune Serdaigle resta encore un bon moment allongés sur le sofa avec son amoureux. Elle l'embrassait doucement puis sauvagement, passant d'une extrême à l'autre. Elle avait maintenant le loisir de caresser des endroits dont elle n'avait pas l'accès lorsqu'il était assis. Elle passa donc ses mains dans le dos de son chéri, s'aventurant sous son chandail pour caresser la peau douce de son dos. Mais bon... n'oublions pas que Christina est largement plus petite que Léo et que, malgré tout les efforts qu'elle pouvait faire, elle n'arrivait pas à se rendre à ses fesses qu'elle aurait bien aimés explorées. Tant qu'à changer son comportement, l'on fait tout d'un seul coup pour ne plus être gêné par la suite en les faisant, non ? Elle laissa donc tomber après quelques minutes, comprenant que ses bras était beaucoup trop court pour se rendre à cet endroit. Il aurait fallut, pour cela, que Léo se rapproche un peu plus de la jeune fille afin qu'elle est accès à son popotin !
Qu'on le veuille ou non, ce genre de caresse est des plus agréables, sauf lorsque l'endroit où l'on est est très peu confortable. C'était malheureusement le cas, car un sofa n'est pas vraiment le meilleur endroit pour s'allonger l'un contre lui et se faire des mamours ! Christina repoussa donc doucement Léo avant de se lever et pris sa tête entre ses mains pour l'embrasser tout en lui faisant signe de se lever. Elle connaissait un endroit un peu plus confortable, endroit qui lui mit une teinte rouge à ses douces joues. Elle prit la main de Léo et accéléra en direction du lit avant de s'arrêter à mi-chemin de la destination. Elle se retourna vers son chéri, incapable d'enlever le rouge qui teintait son visage et lui dit :
" Tu sais... j'ai l'impression que ce que l'on fait est mal... mais je n'en ai rien à foutre ! "
Elle s'approcha de lui et déposa de nouveau ses lèvres contre les siens avant de lui sauter dans les bras et d'entourer ses jambes autour de son bassin. Elle continua à l'embrasser avec fougue et passion.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »


Dernière édition par Christina Kroeger le Mer 24 Mar - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 23:07

Les deux amoureux étaient toujours allongés dans le sofa, le jeune homme par dessus sa petite amie, et ils s'embrassaient plus sauvagement et langoureusement que jamais. Léo était content que Christina ait enfin décidé de se dégêner un peu, et de ne plus être simplement que la jeune fille intellectuelle timide. Bien entendu, même cette dernière le faisait craquer.

Christina commençait à lui caresser le corps, ce que Léo appréciait fortement. Ses mains étaient chaudes, mais leur contact lui donnait des frissons comme si elles avaient été froides. Léo remarquait que Christina n'était en aucun cas crispée, ce qui montrait qu'elle était entièrement consciente de ses actes, de ce qu'elle faisait. De toute façon, à seize ans, on est en général assez mâture pour ne pas faire de bêtises qu'on pourrait regretter. Et puis en plus, elle venait de lui dire qu'elle l'aimait plus que tout, et surtout qu'elle savait qu'il était le bon. Il frissonnait encore en repensant à cela.

Au bout de quelques longs instants de baisers plein d'amour et de tendresse, elle le repoussa un peu pour se lever. Elle lui prit la main et l'emmena de l'autre côté de ce qu'on pourrait appeler un petit loft. Il voyait dans quelle direction elle l'emmenait, mais elle s'arrêta pour lui dire ce qu'elle pensait de la situation. Il lui dit à son tour.

"Oui c'est sûr, embrasser un membre du ministère de la magie en étant élève, ce n'est pas très catholique. Mais tu as raison, on s'en fout."

Il l'embrassa à son tour, poursuivant le baiser qu'elle venait d'entreprendre, et avança en sa compagnie vers la chambre à coucher, tout ça sans lâcher ses lèvres. Arrivé à l'intérieur, il la poussa légèrement sur le lit et continua ce qu'ils avaient commencé dans le sofa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Mer 24 Mar - 23:40

Christina eut juste le temps de commencer son petit rire cristallin que Léo le coupait en lui donnant un baiser afin de continuer ce qu'il venait de faire quelque minute plus tôt. La jeune fille commençait à avoir chaud... très chaud. Elle se demandait même pourquoi elle avait attendu aussi longtemps avant de lui donner des baiser autre que rapidement fait sur la bouche. Toute les fois où elle c'était un peu trop envenimé, elle c'était tout de suite arrêter de peur de faire quelque chose qu'elle pourrait regretter. Pourtant, présentement, entre les bras de l'homme qu'elle aimait, elle ne pensait à aucun regret, même que ce mot venait d'être rayé de son vocabulaire pour la soirée.
Le jeune argentin avait compris où se dirigeait Christina et il fallait avouer que ce n'était pas très difficile à comprendre. En effet, la direction qu'elle avait prise ne pouvait l'amener que dans une seule des pièces qu'elle avait imaginé : La chambre à coucher. Elle sentait toujours le feu qui brûlait dans son bas ventre, feu qu'elle n'arrivait pas à contrôler et qui ne voulait pas s'éteindre. D'ailleurs, elle n'osait même pas poser la question à Léo, de peur qu'il le regarde étrangement en lui disant qu'elle devrait pourtant le savoir. Et si elle le savait sans vraiment savoir ? Était-ce ça le désir de l'autre ? Ce feu bouillant et intarissable ?
Léo la poussa doucement sur le lit et la jeune fille fit en sorte qu'il la suive bien assez vite. Elle avait envie de connaître la sensation du corps de Léo contre le sien dans un endroit beaucoup plus confortable qu'un simple sofa. Elle l'embrassait toujours aussi amoureusement, caressant le dos et le torse de Léo en dessous de son chandail. Christina avait beau avoir changer légèrement ce soir, elle n'était pas encore assez sécurisé pour lui enlever son chandail et elle avait encore un peu peur qu'il lui demande ce qu'elle était entrain de faire. Et si lui n'avait pas envie maintenant de lui faire connaître cet amour ? Et s'il trouvait ça un peu trop... rapide ? Pour Christina, la question était régler, il était l'homme de sa vie et elle se donnait entière à l'homme de sa vie. Lorsqu'elle ouvrit la bouche, entre deux baisers enflammés de son partenaire, elle souffla doucement :
" Alors, tu as un petit creux ? "
Bien entendu, Christina ne précisa pas de quel appétit elle parlait...

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 0:27

Léo se laissa guider volontiers par Christina. Il l'avait simplement poussée vers le lit, et elle l'avait attiré vers elle pour mieux l'avoir en mains si je puis dire. Il était certain de lui en pensant que Christina ne s'était jamais retrouvée dans cette situation par le passé. Il ne l'imaginait même pas se faire de l'auto plaisir, ni même y penser d'ailleurs.

Cela faisait à peine quelques semaines qu'ils sortaient ensemble tous les deux, et pourtant elle semblait déterminée. Elle faisait des choses qu'elle n'avait jamais faites avec Thomas alors qu'elle était sortie avec lui pendant plus d'un an. Mais bon, en connaissant le passé du jeune poufsouffle, il était normal qu'elle s'interroge avant d'imaginer faire quoi que ce soit avec lui.

Mais en y repensant, elle n'en savait pas plus que ce qu'il lui avait raconté à son sujet. Et pourtant, il lui avait raconté l'histoire qui s'était déroulée avec les jumelles. Il avait un peu merdé, et pourtant elle ne le jugeait pas là dessus. Peut-être que c'était parce qu'il avait été franc après tout, chose que Thomas n'était pas.

Entre deux baisers, Christina lui demanda en rougissant s'il avait un petit creux. Que voulait-elle dire par là ? Sa phrase pouvait être prise dans plusieurs sens. Soit il avait vraiment faim, soit il avait envie de passer les choses sérieuses avec elle. Mais à quoi pensait-elle exactement ? Cependant, il se lança.

"J'ai toujours un petit creux, si tu veux savoir. Et là j'ai envie de te dévorer toute crue."

Il lui sourit avant de replonger dans ses bras et de l'embrasser de façon sauvage de nouveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 5:57

Christina n'en pouvait plus de la sensation qu'elle ressentait. Il y avait des papillons qui dansaient dans son estomac alors qu'on feu brûlant et intense commençait à gronder au plus profond d'elle même, commençant à contaminer chacune des parties de son corps qu'elle ne contrôlait plus, malgré toute sa volonté. La tête avait perdu la guerre contre son coeur et c'était maintenant lui qui gérait les moindres gestes que la jeune fille posait à son petit copain. Elle caressait le dos de Léo doucement, revenant une fois de temps en temps vers le torse de celui-ci, endroit qu'elle aimait tout particulièrement. Maintenant, allongés dans le lit, elle avait l'accès à ses fesses, elle s'en doutait simplement en posant un petit regard à la distance de celle-ci. Toujours en caressant son dos sous son chandail, elle descendit sa main pour arriver aux rondeurs qu'elle avait tant chercher quelques secondes plus tôt.
Léo choisit ce moment pour répondre à la question qu'elle lui avait demandé, à savoir, s'il avait un petit creux. En fait, la jeune Serdaigle n'avait pas pensé du tout à l'appétit alimentaire et elle cru que Léo l'avait compris, surtout lorsqu'elle compris le sens de sa phrase. Il avait dit vouloir la dévorer toute crue. La jeune préfète en ressentit un plaisir intense, serrant les mains qu'elles tenaient toujours fermement sur les fesses de son amour. Elle rougit légèrement de ce geste, sans pour autant perde le petit sourire qu'elle avait sur le visage. Elle vint caresser le visage de Léo alors qu'il revenait à l'attaque et l'embrassait sauvagement, provoquant une violente réaction d'explosion au feu de la jeune fille.
À la suite du baiser sauvage de Léo, la jeune fille se mit en position assise et porta ses mains à la chemise bleu poudre qu'elle portait. Elle rougit intensément, se demandant si elle serait vraiment capable de faire ce qu'elle avait derrière la tête. Après tout, se devait être un geste naturel... et puis Léo comprendrait bien que c'était quelque chose de peu habituel pour elle. Elle quitta les lèvres de Léo pour plonger son regard aux couleurs indéfinissable dans le sien et porta une main timide vers le premier bouton de sa chemise qu'elle déboutonna doucement, timidement, faisant monté la rougeur à ses joues.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 15:50

La dernière phrase de Léo eut le don de la faire sourire. Le jeune homme savait très bien que ça la ferait rougir un peu, et il ne s'était pas trompé. Mais ce n'était pas forcément sa phrase qui lui fit avoir sa réaction, mais plutôt le geste qu'elle avait fait juste après. Elle avait agrippé les fesses de Léo d'une façon un peu sauvage avant de se rendre compte de ce qu'elle avait fait. Léo eut un petit sourire pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave, mais le sourire de la jeune fille ne s'évanouissait pas pour autant.

Léo et Christina s'embrassaient fougueusement, mais d'une fougue qui n'était pas bestiale pour autant. Il y avait un peu de sensualité dans ces baisers langoureux, une douceur dont ils étaient tous les deux maîtres. Léo sentait son coeur s'accélérait de plus en plus alors qu'il embrassait une fois de plus Christina passionnément. Si son coeur n'était pas retenu par sa poitrine, alors il était certain qu'il se serait déjà enfui en courant. Et il était prêt à mettre ses cheveux à couper qu'il en était de même pour Christina.

Christina s'arrêta au bout de quelques secondes, et Léo la regarda curieusement. Elle s'était mise en position agenouillée et avait porté ses mains à son chemisier. Il resta un peu bouche bée, étonné de ce qu'elle faisait. Mais il ne l'interrompit pas. S'il l'arrêtait, elle se vexerait certainement et lui en voudrait. Si elle changeait d'avis, elle s'arrêterait elle même avant de faire une erreur qu'elle pourrait regretter. Mais si elle était certaine d'elle, alors ça serait une nouvelle ère pour lui. Malgré tout, il devait lui poser la question.

"Es-tu certaine de vouloir faire ça, princesse ? Je ne veux pas que tu puisses regretter ce geste par la suite, et je ne veux pas te brusquer."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 18:06

Léo avait été très surpris par le geste de la jeune fille et cela se voyait simplement à la façon dont il déposa son regard sur elle. Il avait même sembler hésité un peu, comme s'il ne savait pas comment agir, maintenant que Christina prenait les choses en mains en enlevant quelques morceaux de vêtement. Elle fit donc une pause, laissant sa main suspendu au dessus du quatrième bouton, celui juste un peu en dessous de son soutien-gorge. Elle planta son regard dans celui de son chéri, tentant de comprendre ce qui pouvait bien se passer dans sa tête, mais elle n'y arrivait pas et n'y arriverait sûrement pas de si tôt.
Léo prit alors la parole, lui demandant si elle était sure de ce qu'elle faisait, car il n'avait pas envie qu'elle regrette ce qu'elle allait faire et, surtout, parce qu'il ne voulait pas la brusquer. La jeune fille en resta quelque peu ébranlée, ne s'attendant pas vraiment à ce que Léo lui demande de bien penser à tout ça avant de prendre une direction. Elle avait décidé d'agir le plus simplement possible, sans prendre le temps de penser et lui il lui demandait si c'était vraiment ce qu'elle voulait. Elle prit une courte pause et l'on voyait bien dans son visage qu'elle était entrain de réfléchir durement au geste qu'elle allait poser. Ses yeux quittèrent ceux de Léo pour se planter sur le mur à sa droite, elle ne voulait pas le regarder pendant qu'elle y pensait.
Soudainement, elle enleva sa main qui était resté suspendu sur son chemisier et s'avança dans la direction de Léo, se serrant contre lui et déposant ses lèvres contre les siennes. Elle prit la main de Léo dans la sienne et la monta timidement vers son chemisier, rougissant un peu par la même occasion. Elle embrassa tendrement son chéri avant de lui dire :
" Je sais ce que je fais et je suis parfaitement maître de moi-même. Je ne pourrais jamais regretter quelque chose comme ça. Si je dois le faire, c'est avec toi... "

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 20:32

Léo avait espéré que Christina ne prenne pas mal ce qu'il venait de lui dire. Elle aurait pu percevoir ces mots comme un refus de sa part, alors que ce n'était pas le cas. Il en avait tout autant envie qu'elle, même s'il n'attendait pas que ça. Après tout, c'était normal dans un couple de se désirer l'un et l'autre. Mais Christina avait tout simplement interrompu son acte pour se coller à lui et le serrer dans ses bras. Elle l'embrassa un peu plus rapidement sur les lèvres alors qu'il venait de lui embrasser le haut du front. Il aurait pu rester des heures dans cette position, être dans les bras de sa bien aimée, ça ne se refuse pas, bien au contraire.

"Tu ne peux pas savoir à quel point je t'aime toi..."

Il avait dit ces mots de la voix la plus douce qui soit. Christina relâcha son étreinte quelques instants plus tard, et lui prit la main qu'elle dirigea vers son chemisier, comme si elle voulait qu'il l'enlève lui même. Léo se sentait un peu gêné à cette idée, mais Christina semblait déterminée. Elle venait de lui dire qu'elle savait très bien ce qu'elle faisait, et qu'elle était certaine de ne pas le regretter, car il était celui avec qui elle voulait le faire. Léo lui fit un petit sourire timide et commença à lui déboutonner le chemisier, assez maladroitement. Quoi que Christina puisse dire ou faire, il se sentait gêné. Après tout, elle n'était même pas majeure. Il était sur le point de faire un détournement de mineur.

Lorsque le chemisier fut retiré, Christina était en soutien-gorge. Léo commençait à sentir des papillons dans le bas de son ventre. Ce genre de situation lui était déjà arrivé, mais il se sentait tout de même un peu mal vis à vis de la jeune fille. Il lui sourit et s'approcha d'elle, avant de l'embrasser tendrement tout en l'allongeant sur le lit et de lui caresser le ventre du bout des doigts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 21:52

Les gestes et les paroles de Léo étaient d'une telle douceur que la jeune fille ne pouvait que se sentir encore plus amoureuse de cet homme merveilleux qu'elle avaient en sa compagnie. En ce moment, dans les bras de Léo, la jeune fille ne pouvait que se demander comment la vie aurait été si elle ne l'avait pas choisit, si elle avait fait le choix de rester avec Thomas, laissant Léo seul. Si cette chose était arrivé, comment aurait-elle réagit lorsque Léo serait arrivé à Poudlard en tant qu'inspecteur ? Aurait-elle était capable de vivre comme une élève normal alors qu'elle aurait su qu'elle l'avait aimé et qu'il l'avait aimé en retour ? Mais bon, cette question resterait à toujours sans réponse, puisqu'elle savait qu'elle avait fait le bon choix en prenant l'homme qu'elle avait devant elle.
Léo commença à déboutonner son chemisier et la jeune fille ferma les yeux, laissant les mains expertes de Léo faire se travaille. Cependant, même avec les yeux fermés, la jeune fille put remarqué qu'il y allait de façon maladroite. Elle ouvrit alors les yeux pour regarder Léo qui semblait mal dans sa peau. La jeune fille allait lui poser la question, menant vêtu que de son soutien-gorge et de son pantalon quand Léo lui sourit et son sourire lui fit tout oublier.
Son chéri s'avança vers elle, la faisant s'allonger sur le lit et il recommença à l'embrasser, caressant son ventre nu du bout de ses doigts fins. La jeune fille en frissonnait tellement qu'elle en avait la chair de poule. Elle continua d'embrasser Léo, faisant parcourir à ses mains le chemin qui les mènerait jusqu'au chandail de son amour. Pour une fois que la jeune fille prenait les devants dans quelque chose, il fallait qu'il soit... mal à l'aise. Christina commença à relever le chandail de Léo et s'arrêta à mi-chemin, plantant son regard sérieux dans celui de Léo.
" Léo... qu'est-ce qu'il y a ? On dirait que tu es... Je sais pas... Tu te sens pas bien ? "

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léo Delgado
Membre de la Résistance

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 27
Age du personnage : 30 ans
Fonction : .
Date d'inscription : 10/09/2009
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 22:32

Christina avait fermé les yeux au moment où il avait commencé à lui enlever ses boutons. Soit c'était pour mieux se sentir, soit c'était pour ne pas voir de ses propres yeux ce qu'elle était en train de faire. Mais quelque chose lui disait, qu'il s'agissait de la première option. Après tout, pourquoi elle lui aurait pris les mains si elle n'était pas certaine de ce qu'elle voulait.

Lorsqu'ils furent allongés sur le lit, Christina se laissa embrasser fougueusement et toucher le ventre. Il remarqua ses bras qui avaient la chair de poule. Soit elle avait froid, soit elle appréciait. Mais il savait qu'elle avait apprécié le geste. Comme s'il avait touché un point sensible en quelque sorte.

Léo releva les bras au moment où Christina commençait à lui enlever son chandail. Son coeur battait à la chamade, d'envie, d'excitation, mais aussi d'appréhension. Mais elle s'arrêta à la moitié, le regardant de ses magnifiques yeux bleu en lui demandant ce qu'il avait. Elle avait remarqué son malaise. Léo lui fit un petit sourire et lui dit d'une voix rassurante.

"Non non ça va, ne t'en fais pas. C'est juste que je ne m'attendais pas à ça. Mais j'en ai autant envie que toi, je te le promets."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Christina Delgado
Membre de la Résistance

Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 26
Age du personnage : 21 ans
Fonction : Membre de la Résistance
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   Jeu 25 Mar - 22:57

Le jeune homme lui expliqua alors qu'il n'y avait rien, mais la jeune fille n'en croyait vraiment rien. Elle ne savait pas du tout pourquoi il était aussi tendu, mais quelque chose lui disait que ce n'était pas rien comme il essayait de lui faire croire. De quoi pouvait-il bien avoir peur ? Si elle en croyait ce qu'il lui avait dit dans une de leur conversation avant qu'ils ne soient en couple, il avait déjà couché avec une femme. En quoi cela pouvait-il être différent à cause d'elle ? Soudainement, elle comprit la chose qu'elle avait de différente des autres femmes que Léo avait touché avant elle. Elle prit le visage du jeune homme entre ses mains et le força à la regarder dans les yeux.
" C'est parce que je ne suis pas majeur, c'est ça ? Tu as peur parce que je suis plus jeune que toi... "
Christina se demandait bien pourquoi il pouvait avoir peur de quelque chose comme ça. Il y avait bien d'autre personne qui le faisait dans la vie, non ? Et puis, même si elle était plus jeune que lui, qu'est-ce qui changeait ? Elle était complètement d'accord avec cela et il ne l'avait pas forcé, loin de là l'idée.
" Léo, tu n'as pas à avoir peur de quoi que se soit. Si jamais l'on finit par l'apprendre, ce n'est pas comme si tu m'avais forcé ! Je suis consentante et c'est même moi qui t'es forcé à ça. "
Elle lui fit un grand sourire réconfortant, agenouillé devant lui. Toujours son visage entre ses mains, elle embrassa ses lèvres avidement avant de lui dire quelque qui, habituellement, aurait dut être dite par lui.
" Détends toi maintenant et fais moi vivre quelque chose de magique... je sais à quel point tu aimes la magie ! "
La jeune fille ferma les yeux, embrassant le cou de Léo tendrement, sensuellement. Elle reprit le travail qu'elle avait entrepris depuis le début, le chandail de Léo étant doucement redescendu le long de son corps, sans hésiter, elle lui enleva, le laissant torse nu devant elle. Elle laissa un peu son cou pour profiter du spectacle avant de revenir à l'attaque, descendant doucement du corps vers les épaules et revenant vers le cou.

_________________

    « Les circonstances ont fait que j'ai dût grandit trop vite... J'ai vu des choses que personne n'a jamais vu et que personne ne voudrait voir... Le sang, la guerre, le mal... Maintenant, je dois me battre pour ce que je crois juste : La liberté... Pour la mienne et celle de ceux qui n'ont pas le courage de se battre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jeu dangereux... mais si tentant ! [P.V Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Futur de Poudlard :: CIMETIERE DES TOPICS :: Archives rpg :: 2ème année-